L’anorexie : plaisir de maigrir plutôt que peur de grossir


COMMUNIQUÉ | 07 JUIN 2016 - 16H05 | PAR INSERM (SALLE DE PRESSE)

Une étude de l’Inserm, de l’université Paris Descartes, et du Centre Hospitalier Sainte-Anne suggère que l’anorexie mentale ne serait pas expliquée par une peur de prendre du poids, mais par le plaisir d’en perdre… et cela serait génétiquement influencé. Publiée dans Translational Psychiatry, cette étude dirigée par le Pr Gorwood, chef de service de la Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale, remet en question la notion de peur de prise de poids chez les patients anorexiques.

Les conclusions de ce travail
:
– renforcent l’approche génétique comme manière d’aborder différemment les symptômes clés de l’anorexie mentale ;
– orientent les travaux de recherche sur les circuits de récompense plutôt que d’évitement phobique,
– enfin, elles suggèrent que certaines approches thérapeutiques pourraient avoir un bénéfice net sur cette pathologie, telles que la remédiation cognitive et la thérapie en pleine conscience
http://presse.inserm.fr/lanorexie-plaisir-de-maigrir-plutot-que-peur-de-grossir/24166/